top of page
  • Photo du rédacteureva layani

Moi, Henri

Dernière mise à jour : 15 mars

Ce matin, un éclat de soleil ajoute de l’intensité à la vie.

Aux couleurs des fleurs. Au souffle de la brise dans le cou. A mon visage ridé. A la chanson qui s’évade d’un café. A l’odeur d’un bon plat qui mijote à la fenêtre... A mon cœur en hibernation.


Ce matin, j’ai retrouvé le goût de l’amour. Ce goût sucré de la peau douce, du rire éclatant, des cheveux aux vent. Ce goût pour les choses simples. Ce goût pour le matin, de nouveau.


Je m’appelle Henri et, cette nuit, j’ai retrouvé Mathilde, mon amour de jeunesse.


Elle m’a reconnu malgré mes yeux fatigués, mes cheveux courts et mon bouc grisonnant. Elle s’est amusée de ce blanc sur ma peau noire. Elle s’est rappelé mes rastas et mes jeans troués, elle a ri de mon élégance.

Elle n’a rien dit quand elle a effleuré l’endroit où jadis une bague séjournait, celle qui nous avait séparé.


Nous avons parlé en marchant, en prenant un café, en chantonnant la musique qui passait dans le taxi. Nous avons parlé encore en attendant l’ascenseur de mon appartement. Et puis, nous nous sommes tus. Les mots ont laissé la place aux regards, puis à la danse de nos corps, à notre émotion.


Alors, le sourire s’est redessiné. A l’aube de nos vies.




6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page