top of page
  • Photo du rédacteureva layani

Moi, Louise.

Dernière mise à jour : 7 mars

Je m’appelle Louise, j’habite au 18 rue du Poteau dans le 18ème arrondissement. Ca fait beaucoup de 18. On pourrait nous qualifier de Bobos ou Bonobos je ne sais plus trop la différence. Vous savez les gens riches qui mettent un point d’honneur à habiter un quartier populaire, à vivre sans télé, à bruncher le dimanche dans un endroit « authentique » et à organiser des soirées débats autour des grandes actualités du monde avec leurs amis qui sont venus du 16ème.


Bref, vous avez compris, mes parents sont ridicules.  Et sérieusement, qu’est-ce qu’ils voulaient prouver en me donnant un nom si vieux. Ma sœur ne s’en rend pas compte, la pauvre elle est encore trop jeune.


Mais à moi on ne le fait pas. 12 ans c’est presque l’équivalent de 18 ans de nos parents aujourd’hui.


Il paraît que chez les juifs, les filles à 12 ans fêtent leur majorité religieuse, je me suis toujours dit qu’ils étaient super forts. J’ai une amie à l’école qui est juive, elle part l’été en Israël, j’adore quand elle me raconte la vie là-bas, c’est exotique, c’est compliqué, c’est mélangé. Alors que moi je vais à l’île de Ray ou à Belle-Ille-en mer, tous les ans, quel que soit le temps. Quel ennui mes amis!


Ils ne comprennent pas les parents qu’on a envie de découvrir le monde nous, on s’en fout des habitudes, des retrouvailles, des maisons de campagne. On a toute la vie pour avoir des routines.


On veut partir à l’aventure, manger des trucs aux goûts inconnus, sentir des odeurs qui marqueront notre mémoire sensorielle à jamais (entre nous, je suis trop fière d'avoir placé ce mot "mémoire sensorielle", c'est ma prof qui l'a utilisé aujourd'hui).


Moi, j’ai envie d’être vraiment intéressante, d’avoir une vie chouette, pas jouer aux marionnettes.

Ce n’est pas très ado de dire ça, je sais bien. Les parents nous sous-estiment!


Ils jouent une pièce sans avoir fait de cours de théâtre. Honnêtement, si j’entends encore qu’on a une vie décalée alors que je suis habillée en Jaccadi et Bon point de la tête au pied, je hurle. Je vous jure, je hurle. Bref, mes parents sont ridicules.

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page